VOIR L’AURA

 

Tout le monde peut percevoir l’aura, pas besoin de don particulier. La vie moderne d’aujourd’hui qui nous stresse et nous accapare ne nous laisse guère le temps de regarder et d’observer ce qui est autour de nous. Il suffit d’un peu de patience, d’entraînement et d’une bonne dose de volonté.

 

Voir l’éthérique

Pour procéder dans l’ordre, avant de vouloir essayer de voir la totalité de  l’aura qui englobe tous les corps énergétiques, il faut commencer par essayer de percevoir l’éthérique qui est le 1er corps chez l’être humain et que l’on retrouve aussi dans toute chose matérialisée sur cette terre. Cette vision affinée permettra par la suite de développer ses capacités afin de percevoir des couleurs dans l’aura.

 

Le regard à adopter est celui du rêveur, comme quand vous êtes dans la lune et que vous

regardez sans vraiment regarder, le regard dans le vide…Vous ne devez pas fixer un point particulier mais conserver un regard évasif qui regarde bien au-delà de ce que vous voulez observer.

 

Paradoxalement vous devez garder un regard fixe et ne pas faire bouger vos yeux. Dès que vous les bouger ou que vous orientez votre regard différemment le phénomène disparaît.

 

Vous devez adopter une vision latérale, comme par exemple quand vous voulez surveiller quelqu’un du coin de l’œil sans qu’il s’en aperçoive. Vous le regardez de façon indirecte en fixant devant vous tout en l’incluant dans votre champ de vision.

 

Selon le point que l’on fixe dans le vague l’on pourra observer soit la totalité soit une seule partie du double éthérique.

 

1er essai

Dans un premier temps il est préférable de s’entraîner avec des végétaux , par exemple avec une plante ou un arbre.

 

Essayez avec un arbre. Choisissez de préférence une belle journée lumineuse. Un ciel bien bleu est l’idéal. Concentrez votre attention sur le bout d’une branche et plus particulièrement au début sur une feuille en bout de branche qui laisse apparaître derrière elle le fond bleu du ciel. Tout en adoptant un regard fixe mais hagard, regardez en adoptant une vision globale. Votre vision doit englober la vision de la feuille et le fond du ciel sur lequel elle se détache. Essayez de regarder comme si vous vouliez transpercer de votre regard cette feuille tout en observant bien au-delà du contour de la feuille. Vous devez avoir dans votre champ de vision et la feuille et l’étendue du ciel bleu. Vous devriez obtenir autour de la feuille comme une lumière qui s’en dégage. Vous pouvez faire de même pour la totalité d’une branche, d’un tronc ou d’un arbre.

 

Vous pouvez également procéder de la même manière avec la toiture d’une maison. Regardez au-delà de la cime du toit, comme si vous vouliez pénétrer de votre regard le bleu infini du ciel. De façon simultanée avec votre vision indirecte, surveillez la crête du toit.

 

2ème essai

Posez votre main par-dessus une feuille blanche, de préférence dans un endroit bien éclairé, et observez bien au-delà du contour de vos mains. Vous devez avoir une vision large et ne pas fixer le pourtour de votre main. C’est en regardant bien au-delà du contour de votre main que vous apercevrez l’éthérique. Vous pouvez aussi fixer le centre de votre main comme si vous vouliez la traverser du regard, tout en conservant une vision latérale. Quand vous verrez l’éthérique, tout en le voyant de façon indirecte, il suffit de vouloir poser votre regard directement sur ce dernier pour qu’il disparaisse …

 

Autres façons de procéder :  allongé, bras tendus, les doigts des mains écartés en prenant pour fond le plafond de la pièce, essayez de percevoir l’éthérique entre vos doigts. Vous pourriez également remarquer un fond de couleur autour de votre main bleu, vert ou violet, par exemple. Si vous possédez chez vous une baignoire, vous pouvez lors d'un bain qui facilite l'état de relaxation faire de même en prenant soin de placer votre main ou votre bras devant un fond de préférence uni.

3ème essai

Demandez la participation d’une personne. Placez la contre un mur de préférence blanc. Gardez entre elle et vous une distance d’au moins 2 mètres. Observez indirectement le  contour de sa tête et plus particulièrement le dessus de sa tête. Vous devriez remarquer dans un premier temps le pourtour de son corps éthérique lumineux et même avec un peu d’entraînement percevoir au-delà de cette bordure lumineuse des taches de couleurs.

 

D’autres essais possibles

Dans votre habitation essayez par exemple de regarder l’encadrement d’une porte, d'une fenêtre de vos meubles. Faites de même avec vos animaux de compagnie, avec une pierre ou tout objet de votre maisonnée. Entraînez-vous un maximum à voir le double éthérique de toute chose.

 

C’est à chacun de trouver sa propre manière de procéder et de trouver les conditions les plus favorables. Certains seront plus à l’aise avec un fond blanc ou noir, d’autres préfèreront une bonne luminosité, d’autres être dans la pénombre, regarder à contre-jour ou pas … Le tout étant de persévérer et de recommencer régulièrement l’entraînement. 

 

Quand vous aurez acquis cette vision, elle deviendra plus naturelle pour vous. Il vous sera par la suite de plus en plus facile de la déclencher,  et dès fois même elle pourra s’imposer à vous de façon spontanée sans avoir voulu la provoquer.

Les Energies de l'Homme - Lire l'Aura

Le Message Divinatoire - Le Monde de l'Invisible