CONSEILS POUR EFFECTUER VOS PROPRES TIRAGES



 

Peut-on se tirer les cartes à soi-même ?

Se faire des tirages personnels est tout à fait possible et même conseillé.

Cela est très utile dans ses débuts en cartomancie pour pouvoir s'entraîner

et développer ses capacités intuitives. La seule difficulté réside dans le fait

qu'il est plus compliqué de donner une interprétation fiable quand il s'agit

de soi. On peut avoir l'impression que le tirage est totalement incohérent.

En fait il ne l'est pas mais on manque totalement de recul et d'objectivité, du

fait que l'on est entièrement impliqué dans la situation sur le plan émotionnel.

Il faut également savoir rester neutre et ne pas influencer le jeu au moment

du tirage en lui suggérant inconsciemment ce que l'on désire comme réponse.

Pour ma part afin de me faciliter la tâche, il m'arrive de me tirer les cartes comme

s'il s'agissait d'une autre personne, en parlant de moi à la troisième personne

et en citant mon prénom.

 

Le moment favorable pour tirer les cartes

Il va sans dire que tout tirage doit être effectué dans les meilleures conditions physiques

et morales possibles. Si à ce moment là  votre esprit est perturbé par un problème particulier,

si vous êtes fatigué, malade, stressé, en colère, ou angoissé par rapport à la question posée,

alors mieux vaut remettre à plus tard votre tirage.

L'environnement immédiat a également son importance. Trop de bruit, d'agitation et un lieu fréquent

de passage ne permettrait pas de se mettre dans des conditions favorables. 

 

La question à poser

Le moment de la question

Pendant que vous battez vos cartes pensez fort à votre question. Il est très important

à ce moment là que votre concentration soit maximale. Vous ne devez laisser passer

aucune autre pensée parasite. Vous devez garder votre esprit focalisé sur votre question

et cela jusqu'à que vous ayez pris soin de disposer entièrement  toutes vos cartes.

Le risque encouru est que votre réponse soit faussée car votre inconscient aura également

capté vos pensées annexes. La réponse sera alors incohérente et parlera d'un enchevêtrement

de choses.

Formulation de la question

La question posée doit être claire et précise, car d'une bonne question découle un bon tirage.

 

Evitez les formulations négatives :

"Mon conjoint va-t-il me quitter?"

Préférez "Ma situation avec mon conjoint va-t-elle s'améliorer?"

 

Evitez plusieurs questions imbriquées dans une :

"Faut-il que je parte à l'étranger ou bien que je reste en France?"

Préférez demander d'abord "Faut-il faire ceci?" puis recommencez un deuxième tirage avec

"Faut-il faire cela?". Comparez les réponses et choisissez la solution la plus favorable.

 

Pour savoir à quelle date un évènement a des chances de survenir, il est utile de rajouter dans

la question un délai temps ; 

"Vais-je trouver un emploi d'ici 3 mois?"

 

En général il faut toujours commencer  par une question globale et affiner son résultat avec des

questions plus précises.

 

Les questions futiles sont à proscrire !

"Vais-je pouvoir m'acheter la robe rouge que j'ai vue en vitrine?"

La divination est un acte sérieux et les cartes ne donneront pas de réponses à une question

dénuée de sens et dépourvue d'intérêt pour l'évolution de vie du consultant.

 

Reposer la même question

Meme si vous ne comprenez pas un tirage, la réponse au message a été tout de même donnée. 

Il ne sert à rien de reposer la même question. Le résultat sera forcément différent et faussé.

Les cartes vous ont déjà donné la réponse et recommencer serait ne pas les respecter et

douter de leurs capacités à vous répondre. Le problème ne vient pas des cartes mais peut

venir d'une mauvaise formulation de la question, d'un manque de concentration, ou bien

d'une trop grande implication de votre part dans le sujet abordé. Attendez quelques jours

avant de reposer votre question.

 

Notez votre question

Avant de battre les lames, notez votre question sur un papier. Cela vous permettra non seulement

d'être bien concentré sur cette dernière mais aussi de bien la mémoriser et d'éviter de la dénaturer 

au fil de l'avancement de votre tirage. Une question déformée par rapport à celle posée en début de 

tirage peut altérer l'interprétation de votre tirage.

 

Tenir un journal de ses tirages

Il est très utile de noter tous ses tirages afin de pouvoir y revenir dessus par la suite.

D'une part cela vous permettra de vérifier si vos prédictions se sont effectivement réalisées

et d'autre part cela vous permettra de revenir sur certains tirages restés incompris.

Une prise de recul, une meilleure maîtrise de votre jeu dans le temps ou bien l'arrivée

d'évènements fortuits, pourraient vous amener à enfin comprendre le sens de votre tirage.

 

Tirer les cartes avec la main du coeur

La main gauche est  en principe la plus réceptrice et est liée au psychisme.

Tirer les cartes avec la main gauche incite à faire fonctionner son hémisphére cérébral droit,

ce qui revient à se servir de son intuition.

 

Instaurer ses propres règles de tirage

Faut-il tenir compte de la coupe au début d'un tirage ?

Dois-je lire les cartes uniquement à l'endroit ou bien aussi à l'envers ?

Lorsque je bas les cartes et que l'une d'entre elles tombe, dois-je en tenir compte ?

S'agit-il d'un présage ? d'un message qui m'est adressé ?

Existe-t-il une méthode de tirage infaillible ?

La réponse vous appartient ... vous devez expérimenter tout cela vous-même et  vous

forger votre propre opinion .

 

Cartomancie Pratique - Faire une consultation

Le Message divinatoire - Cartomancie pratique